Quel est l’impact environnemental du numérique dans les entreprises ?

19 septembre 2018 0 Par energie-pilat

Pour communiquer avec les collègues ou les partenaires, le mail est devenu le moyen de communication le plus utilisé et ce, grâce à l’utilisation de divers terminaux comme l’ordinateur ou la tablette. On dit que le passage du format papier vers le format numérique est une attitude écolo mais est-ce vraiment le cas ? Les réponses.

Numérique : rapide mais avec un impact sur l’environnement

Il suffit de cliquer sur « envoyer » et votre mail parvient à son destinataire, du moins si l’ordinateur, la tablette ou le smartphone est connecté sur internet. La transmission des informations via le numérique est quasi-instantanée. Cependant, les entreprises qui ont recours au numérique laissent aussi une empreinte carbone assez notable et ce pour diverses raisons. Tout d’abord, les appareils qu’ils utilisent (ordinateur, smartphone, scanner, imprimante, etc.) fonctionnent avec de l’électricité. Généralement, cette dernière est obtenue grâce à l’énergie grise. Peu d’entreprises ont recours aux énergies renouvelables actuellement.

Dans l’univers professionnel, l’utilisation de logiciels et applications est courante. Or certains sont très volumineux et requiert des ordinateurs très puissants pour pouvoir être déployés. Cela implique aussi le besoin de plus d’énergie, autant lors de la conception de l’ordinateur que pour son fonctionnement proprement dit. Etant donné que peu d’industries et de bureaux pensent à fonctionner avec des énergies renouvelables, cela implique l’utilisation d’électricité obtenue à partir de combustion de fossiles.

Pour réduire l’impact environnemental, l’idéal serait alors de créer des logiciels moins gourmands en mémoire, permettant ainsi à l’ordinateur de consommer moins d’énergie.
Le recours au numérique dans l’univers professionnel est avantageux dans la mesure où il réduit considérablement l’utilisation du papier. Cependant, tous les systèmes informatiques ont besoin d’électricité pour fonctionner. Cela ne résout donc qu’en partie le problème de l’impact environnemental. La bonne idée serait ainsi d’inciter les industries et leurs employés à adopter des gestes simples comme le fait d’éteindre l’ordinateur quand on est absent de son bureau pendant des heures. Il est aussi recommandé aux industriels d’investir dans les énergies renouvelables au lieu d’utiliser de l’énergie grise. Parmi les solutions les plus intéressantes, on cite l’utilisation de l’énergie solaire.